Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Suivez l'actualité musicale francophone et internationale sur le site 100% musique Zik' Ever via des news/articles, interviews, sondages, concours ! Tous les mois un artiste y est mis à l'honneur ! Actuellement, focus sur Vitaa pour la sortie de son cinquième album "J4M" le 5 Mai 2017 !

12 Oct

[Evénement] Tove Lo : son deuxième album "Lady Wood" sortira le 28 Octobre 2016 !

Publié par Zik' Ever

Tove Lo garde encore un vif souvenir de son premier chagrin d’amour. Il s’appelait Erik et était d’une beauté à vous couper le souffle. “Je suis tombée amoureuse de lui au premier regard”, nous dit-elle. Mais comme nous avons commencé à le comprendre en écoutant ses chansons comme “Habits (Stay High)”, les romances sont des affaires compliquées. Erik lui a préféré son amie; Tove était inconsolable. “Après cela je n’ai pas arrêté de pleurer”, dit-elle sans pouvoir contenir un rire. Avait-elle précisé qu’elle n’avait alors que huit ans ?

 

À ce jour, les hauts et les bas des peines d’amour perdues continuent d’inspirer la native de Stockholm. “Lady Wood”, son deuxième album qui sortira le 28 Octobre (déjà disponible en pré-commande), vibre avec cette intensité, bercé par les aléas des relations amoureuses et charnelles, alors que son titre coquin est en parfaite rupture avec l’image de celle que l’on surnommait la fille la plus triste de Suède. “Quand les gens me rencontrent, ils me disent : 'Ha, mais finalement tu as l’air heureuse.' Mais il ne faut pas s’attendre à ce que je débarque ivre et pleure à coeur ouvert comme cela devant tout le monde”, leur répond-elle. Tout en ajoutant en plaisantant, “Enfin pas à chaque fois”.

 

Mais Tove aime bel et bien explorer les côtés les plus sombres de la vie. “Cool Girl” le premier single de “Lady Wood”, inspiré du film dramatique un brin torturé "Gone Girl", contemple la vacuité et l’ironie qui s’emparent de ce personnage féminin, simple en apparence mais qui prend un homme au piège. “Quand vous créez, vous essayez de sortir de votre espace de sécurité”, explique Tove, qui écrit et compose elle-même ses chansons. “C’est tout à fait normal de se sentir énervée ou déprimée. Il y a bien un moment où on se reprend. Nous ne devrions pas avoir aussi peur de nos émotions”.

 

En 2014, Tove avait déjà convoqué un tsunami d’hormones, d’intimité et de regrets pour son premier album, “Queen Of The Clouds”, certifié Platine. Elle parvenait à y distiller ses émotions avec une sincérité poignante. Pitchfork saluait “Queen Of The Clouds”, comme une étude fascinante des contrastes “des chansons pop, meurtries, brillamment arrangées, grandioses sans tomber dans l’excès”. “Habits (Stay High)” habitée de cette luxuriance louche, se classait #3 au TOP Billboard Hot 100, alors que “Talking Boy”, un hommage sensuel sur fond de tabou, atteignait la douzième place. “Venant d’un petit pays, je ne m’attendais pas du tout à un tel succès. Ça m’a beaucoup touchée”, confie-t-elle. “Quand on considère l’image que l’on se fait de la femme parfaite et modèle, je suis vraiment loin de cela. Mais si je peux avoir une influence sur les gens, leur permettre de se livrer, alors je pense que c’est une bonne chose”.

 

Lady Wood” va encore plus loin que le précédent album, tiraillé, plus nuancé, plus féministe. “Il n’y a pas vraiment de mots pour décrire une fille qui aurait une érection”, dit-elle au moment d’expliquer le nom de l’album, un titre qui se veut être un filtre aux bonnes mœurs. “Je sens que c’est un mot puissant qui me fait un peu rire”. Dans le monde de Tove, l’humour tout comme les peines de cœurs sont des éléments essentiels à la vie. “Lady Wood” illustre parfaitement l’album, car il y a beaucoup de chansons qui font la part belle aux passions magnétiques - les instants qui mènent à ce premier baiser, ces moments d’intense émotion”.

 

L’album est scindé en deux chapitres : Fairy Dust et Fire Fade. “Ils représentent ces différents virages émotionnels que j’emprunte lorsque je cours après ces montées, sous toutes leurs formes”, précise-t-elle. Que ce soit des étincelles romantiques ou ces émotions qui la parcourent quand elle est sur scène: “Tenir le micro vers le public pour que tout le monde puisse chanter comme je le fais sur le dernier morceau, c’est vraiment le sentiment d’extase ultime”, selon elle. “Puis je sors de scène en courant, je ferme la porte de ma loge, et je suis, comme, toute calme. Tu viens de sentir cette montée, et maintenant tu te demandes juste ‘Qu’est-ce qu’il vient de se passer ?’”.

 

The Fairy Dust (la poussière de fée) se ressent dans des morceaux comme “Influence” une balade sensuelle chargée ou dans le dandinant titre éponyme, qui fait référence à une grande anticipation. “Vous savez quand l’adrénaline commence à monter. Vous avez des papillons dans le ventre. Je parle de cette tension sexuelle qui vous démange”, dit-elle. The Fire Fade, quand le feu s’estompe en français, qui vient après la montée, capture les moments où cette extase commence à s’essouffler, comme sur le très débridé “Keep It Simple” ou plein assurance sur “WTF Love Is”. “Quand vous vous sentez un peu mal à l’aise après la descente et que vous voulez retrouver ce sentiment à nouveau”.

 

Tove voyage toujours avec une petite configuration de studio - claviers, micros, ordinateur - pour coucher ses idées quand l’envie l’en prend. Alors qu’elle était en tournée avec Katy Perry à la fin 2014, elle doit interrompre ses concerts quand les docteurs découvrent des kystes sur ses cordes vocales. “C’était assez intense, car j’ai dû refaire de la rééducation après mon opération. C’est alors que j’ai vraiment réalisé, Putain ! C’était la seule chose qui me permettait de rester équilibrée”. confie-t-elle. “J’allais devenir folle après deux mois passés sans pouvoir chanter. J’ai recommencé à chanter dès que c’était possible”.

 

Time magazine s’extasiait devant “la méticulosité et les paroles tranchantes” de Tove. En fait, cela faisait déjà plus de dix ans qu’elle écrivait des textes dans son coin. Elle avait commencé à l’âge de onze ans avec un groupe de filles local (où elle écrit leur seule chanson “Crazy”), puis adolescente, elle fait ses gammes dans le groupe indie-rock Tremblebee (“On a joué dans tous les bars les plus pourris de Stockholm”), avant que tout ne bascule lorsqu’elle intègre le collectif d’auteurs et compositeurs de Max Martin, appelé Wolf Cousins. “C’est un véritable mentor”, dit-elle, “toujours en train de me pousser à écrire et produire plus ! Continue de faire ce que tu sais ! Ne laisse pas tomber !”.

 

Fort de ces conseils, qu’elle prend au mot, elle devient un partenaire de composition incontournable. Tove a ainsi co-écrit et chanté sur “Close” de Nick Jonas, “Say It” de Flume “Desire” de Years & Years, “Freak Of Nature” de Broods, “Heroes (We Could Be)” de Alesso, et a chanté sur “Fun” de Coldplay. Mais ces derniers temps, cette touche-à-tout, s’est vraiment concentrée pour éclore “Lady Wood”. Tove a commencé en Suède avant de partir pour L.A, faisant évoluer sa voix entre pop, R&B et Soul. Son travail le plus accompli est venu après avoir rejoint les musiciens de Neon Gold lors d’une retraite d’une semaine au Nicaragua. L’album s’ouvre sur “Vibes”, le titre le plus doux, écrit là-bas avec le compositeur anglais Joe Janiak (Ellie Goulding, Adam Lambert) après une ballade en catamaran, sous effluves de rhum et de danses, en compagnie d’une foule de joyeux dauphins.“Personne ne sait dépeindre une scène mieux que Joe”, raconte-t-elle à propos du titre, dans lequel elle parle d’une relation observée des deux points de vue. “C’est ce moment juste avant le baiser, quand vous regardez intensément dans les yeux de la personne”.

 

Elle a enregistré “Lady Wood” pendant les trois premiers mois de 2016, ponctués d’une session avec le rappeur Wiz Khalifa, que Tove avait tenu à inviter personnellement sur le titre “Influence”. Le titre porté par sa ligne de basse, couvre des thèmes familiers : les vertus contrastées des états seconds. Le titre s’inspire de ces moments où “vous en dites trop par maladresse et le regrettez le lendemain”, ajoute-t-elle. “Mais le morceau parle surtout du moment où vous ressentez toutes ces choses, et vous vous dites, Putain, c’est incroyable, je suis vraiment tombée amoureuse de quelqu’un !”. Wiz Khalifa, a eu carte blanche pour poser ses couplets vif, d’une seule prise, contrastant avec l’ambiance vaporeuse du morceau. “On a trainé ensemble au studio et fumé un bong improvisé dans une pomme”, raconte-t-elle, “Je n’avais jamais été aussi perchée de toute ma vie”.

 

En tant qu’artiste, Tove est fière de ne pas se censurer et surtout de bousculer les clichés de la starlette pop. “Vous êtes censée représenter tout le monde. Ne pas dire de gros mots. Ne pas être trop provocante”, rigole-t-elle, “Ça m’énerve au point de vouloir le faire encore plus”.

 

Et ses fans sont nombreux “Les retours ont été vraiment magnifiques. Je sens que je suis soutenue par beaucoup d’artistes et compositrices féminines”, dit-elle, “Au début je me disais que personne ne ferait attention à moi, mais maintenant je peux dire que j’ai touché les gens. Mes fans sentent vraiment qu’ils peuvent me comprendre. C’est un merveilleux sentiment de sentir qu’on est apprécié par quelqu’un que l’on n’a jamais rencontré. La plupart du temps, ils me parlent de leurs histoires de rupture et je partage une des miennes en retour”. 

 

Pour la sortie de ce nouvel album, Tove Lo dévoile son tout premier court-métrage "Fairy Dust". Sensuel voir même charnel, ce film illustre à la perfection ce nouvel opus ! A ses côtés, nous découvrons son alter ego, l’actrice Lina Esco, connue des séries américaines "Kingdom" et "Flaked".

 

L'interprète de "True Disaster" sera en concert le 13 Mars 2017 à La Cigale à Paris ! Informations et réservations : ici.  

 

Commenter cet article

Archives

À propos

Suivez l'actualité musicale francophone et internationale sur le site 100% musique Zik' Ever via des news/articles, interviews, sondages, concours ! Tous les mois un artiste y est mis à l'honneur ! Actuellement, focus sur Vitaa pour la sortie de son cinquième album "J4M" le 5 Mai 2017 !